Un polisson

Quand j'étais mauvais garnement,
Sans cesse et constamment
Je captais l'attention de ma maman
Pour qu'elle me tire de mes tourments !

Mais depuis que je suis sage
Elle me laisse seul faire mes voyages.
A quoi bon devenir un ange ?
Je dis qu'on y perd au change.

 
 
 

 


| Back | The Gate of Isis | Index |