Journée Rajpoute

Du matin, la fraîcheur gentille
Réveille le chant des oiseaux
Et le saddhu orange prie
Devant sa hutte de roseaux

Dans le palais de pierre rose
Les vieilles photos disent la chasse
Le maharajah prend la pose
Lions, paons, tigres, tout y passe

Jaisalmer, Gwalior; Udaipour,
Villes aux noms de bijoux baroques
Où les grands forts coiffés de tours
Cascadent autour des lacs et rocs

Tout y fut beau , noble et très fier
Un sentiment de déjà vu
Des rois tombés dans la poussière
Le désert tait ce qu'il a su

Le vent serpente dans les dunes
Les racines jaillissent du sable
Sous le seau d'eau , une fille brune
S'attarde au puit pour la palabre

Sur le désert ambré du Thar
Les cieux flottent comme un frisson
Le soleil prendra du retard
Lorsqu'ils s'estompent a l'unisson

La danseuse tournoie en portant
Sept calebasses sur sa tête
Elle nous apprend que par moment
Le Sahasrara est en fête

 

 
 
 

 

 

   
 

| Back | The Gate of Isis | Index |