CRISTAL

Je suis le cristal
Souvent mis a mal

Scindé de sons grinçants
Envahissants

Visité par la transhumance
Des malédictions

Le mal est banal
Le crétinisme fatal

Les illusions sempiternelles
Qui ont la partie belle

Voyagent en nuages d’encre
Crachés par le feu des ventres

Le dépôt des courants
Ensablent la tête

Ce n’est pas si marrant
D’être ni ange ni bête.

La houle, les tumultes et les cris
L’admiration et le mépris

Déposent leur clameur
Dans le vide des heures

Cherche qui peut
On ne trouve pas ce qu’on veut.

Les débris de lueurs
Des aurores boréales

Font scintiller les peurs
Et plissent le cristal

C’est l’espace derrière nos fronts
Mais peut-on laver l’affront ?

Afin que s’imprègne
La clarté du Seigneur
Afin que j’y beigne

Car cristal je demeure.

 

 

 

 
 
 


| Back | The Gate of Isis | Index |