SAMBURU PARK

UN FAISAN, UNE BELETTE, TROIS ANTILOPPES,

MES TROIS VOISINES SONT DES SOTTES

MON CHAUFFEUR SE MET A BRAIRE

JE PENSE QU’IL ESSAYE DE LEUR PLAIRE

UNE FAMILLE D’ELEPHANT

COMME SONT MIGNONS SES ENFANTS

LE MALE REPOND AUX VIBRATIONS

LE SOIR VIBRE DE TENTATIONS

CARTE POSTALE POUR MA TANTE A SION

TROIS AUTRUCHES DEFILENT

TROIS GIRAFFES SE DEFILENT

LA LUMIERE D'OR

MORDORE

LES MARABOUTS PROCESSIONNENT

SANS VERGOGNE

ET LES TOURISTES QU’ILS MEPRISENT

FLANENT SANS FRANCHISE

DANS LA LUMIERE

CREPUSCULAIRE

SI PRECISE

C’EST L’AFRIQUE, C’EST LE SOIR

C’EST TOUT NOIR.

 
 
 

 


| Back | The Gate of Isis | Index |