BAITAK

Le flot de la rivière
En son milieu, une pierre
L’eau palpite, éclabousse
Mais c’est la pierre qui la repousse

 

 
 
 

 


| Back | The Gate of Isis | Index |